Mises à jour en vue de la publication des évaluations génétiques de décembre 2021

À chaque publication des évaluations génétiques officielles, nous profitons de l’occasion pour actualiser et améliorer nos services actuels pour nous assurer d’offrir les meilleurs outils de sélection génétique aux producteurs laitiers canadiens. En même temps que cette mise à jour, nous présentons de nouveaux services et outils qui devraient être mis en œuvre dans un proche avenir. Voici les mises à jour en vue de la prochaine publication des évaluations génétiques du 7 décembre 2021.

Quoi de neuf dans cette publication de décembre?

Interprétations des caractères fonctionnels

Lactanet ajoutera de nouvelles interprétations du rendement des filles pour les caractères fonctionnels qui sont présentés au moyen d’une échelle normalisée appelée Valeur d’élevage relative (VÉR). Cela facilite la comparaison du potentiel génétique d’un taureau pour certains caractères par rapport à différentes mesures comme le nombre de jours ouverts pour la fertilité et le pourcentage de filles en bonne santé pour les caractères liés aux maladies. Nous savons que le fait de relier les VÉR au rendement à la ferme peut représenter un défi. 

C’est pour cette raison que Lactanet a créé une nouvelle colonne d’interprétation des caractères fonctionnels dans la page du Sommaire d’évaluation génétique des taureaux dans les races Holstein, Ayrshire et Jersey. Cette colonne traduit le mérite génétique du taureau (valeur VÉR) en un rendement à la ferme prévu de ses filles par rapport au rendement des filles d’un taureau moyen avec une VÉR de 100. Par exemple, les filles d’un taureau Holstein avec une VÉR de la Santé des onglons de 105 et une VÉR de la Fertilité des filles de 110 devraient avoir 9,5 moins de jours ouverts et environ 7 % moins de lésions aux onglons que les filles d’un taureau moyen dans la race avec une VÉR de 100. Recherchez cette nouvelle colonne ajoutée à la section des caractères fonctionnels de chaque taureau dans le site web de Lactanet.

Durée de vie indirecte

Les généticiens de Lactanet ont récemment actualisé la formule visant à calculer la Durée de vie indirecte dans chaque race. Les évaluations publiées de la Durée de vie sont composées de deux parties : la Durée de vie directe et la Durée de vie indirecte. Les épreuves de la Durée de vie des taureaux sont basées sur les données de survie réelles de leurs filles, ce qui signifie que ces taureaux sont assez vieux pour avoir des filles en lactation. La Durée de vie indirecte est utilisée comme un indicateur précoce de la survie des filles et est calculée selon une formule qui combine les évaluations génétiques d’une liste de caractères reconnus pour affecter la survie des filles. Ces caractères comprennent la fertilité des filles, la résistance à la mammite et à d’autres maladies ainsi que différents caractères de conformation et fonctionnels. 

Depuis la précédente mise à jour de la formule de la Durée de vie indirecte, des évaluations de nouveaux caractères de santé et fonctionnels qui sont aussi reconnus pour influencer la longévité ont été introduites. Alors que cette nouvelle formule de la Durée de vie indirecte aide à mieux prédire la longévité réelle d’un animal, il n’y aura que des changements mineurs à l’évaluation publiée de la Durée de vie de la plupart des animaux puisque la Durée de vie directe demeure inchangée. Continuez d’utiliser la Durée de vie pour améliorer la longévité et le potentiel de rentabilité de votre troupeau!

Outil de visualisation de l’impact de la génomique

En réponse à une résolution soumise à Lactanet, le conseil d’administration a approuvé l’introduction d’une nouvelle page dans le site web en décembre 2021. Cette nouvelle page « Impact de la génomique » est une représentation visuelle de la façon dont l’évaluation génétique de votre génisse pour l’IPV, Pro$ et plusieurs caractères a changé par rapport à sa Moyenne des parents après le testage génomique. Même si l’évaluation de la génisse peut augmenter ou diminuer avec la génomique, son niveau de fiabilité sera plus élevé. Cela signifie que vous pouvez être plus confiants par rapport à vos décisions d’élevage. Ce changement dans les évaluations génomiques officielles sera représenté selon une échelle normalisée – qui vous permet de voir si le changement est significatif ou non d’un caractère à l’autre. 

Il est important de se rappeler que cet outil vous indique comment l’évaluation de votre génisse a changé avec l’inclusion de la génomique et que les décisions de sélection devraient être uniquement basées sur l’évaluation génétique officielle de l’animal. Ce nouvel outil sera disponible pour toutes les femelles génotypées de propriété canadienne.

L’Efficience alimentaire bientôt à la disposition de tous les producteurs canadiens

Les évaluations génétiques de l’Efficience alimentaire seront bientôt accessibles à tous les propriétaires de troupeaux non inscrits aux services de contrôle laitier de Lactanet! À compter de la mi-décembre, les producteurs qui ne participent pas au contrôle laitier de routine auront l’occasion d’acheter des évaluations génétiques de l’Efficience alimentaire pour leurs génisses et leurs vaches Holstein. Les évaluations seront disponibles dans la page du Sommaire d’évaluation génétique de l’animal dans le site web de Lactanet et pourront être achetées moyennant 5 $ par animal. Les producteurs qui participent à la classification obtiendront un crédit de 1 $ par animal. Plus de détails seront fournis ultérieurement.

Disponibilité prolongée des évaluations génomiques non officielles des taureaux pour les éleveurs canadiens

En réponse à une autre résolution de 2021, le conseil d’administration de Lactanet a aussi approuvé la distribution des évaluations génomiques non officielles des animaux mâles canadiens jusqu’à l’âge de 18 mois au lieu de la limite actuelle de 12 mois. Les évaluations génomiques non officielles des taureaux admissibles seront incluses dans les fichiers de distribution à compter de décembre 2021.

À venir au début de 2022

Introduction du Rapport de probabilité du génotype A2

Lactanet présentera à ses clients un nouveau rapport basé sur les probabilités du génotype de la caséine bêta (A2)! Le testage du génotype A2 suscite un intérêt croissant. De plus en plus de taureaux A2A2 sont aussi commercialisés et utilisés partout au Canada. Les généticiens de Lactanet ont élaboré un algorithme complet de la probabilité du génotype A2 qui estime la probabilité qu’un animal soit porteur du génotype A2A2, A1A2 ou A1A1 selon sa relation avec des animaux dont les résultats des tests génétiques A2 sont connus.

Ce rapport vous aidera à connaître le profil A2 de votre troupeau et à identifier les animaux les plus susceptibles d’être A2A2 ou porteurs A2, ou de n’être pas du tout porteurs du gène A2. Plus tard en janvier 2022, vous pourrez vous inscrire au compte MonSite dans le site web de Lactanet pour avoir accès à ce nouveau Rapport de probabilité du génotype A2 basé sur toutes les femelles enregistrées au livre généalogique dans votre inventaire de troupeau de Lactanet.

Transition du site web de CDN à Lactanet

Tous les clients de Lactanet Génétique et les utilisateurs du site web cdn.ca sont invités à se familiariser avec la section Génétique du site web lactanet.ca lancée plus tôt cette année. À compter de janvier 2022, les utilisateurs de l’ancien et populaire site web de CDN seront redirigés à une page similaire dans le site web de Lactanet qui sera alors le SEUL site web donnant accès à du contenu génétique actualisé. Assurez-vous de mettre dans vos signets favoris le site web de Lactanet.

Ces mises à jour en vigueur lors de la publication de décembre 2021 contribuent à ce que nos évaluations génétiques demeurent stables, équilibrées et conviviales. Pour en apprendre davantage sur les services d’évaluation génétique et autres outils génétiques de Lactanet, consultez https://lactanet.ca/evaluations-genetiques/.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Par Caeli Richardson
Caeli Richardson est Experte en transfert du savoir spécialisé en génétique. Elle assure la communication entre l'équipe des services génétiques, les partenaires industriels et les producteurs.
Par Dr Allison Fleming Ph. D.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *