Indice de performance du troupeau et valeurs de référence

Introduit en 1994, l’Indice de performance du troupeau permet aux producteurs d’évaluer leur performance globale en matière de gestion, de suivre les progrès de leur troupeau dans le temps et d’identifier les possibilités d’amélioration. Cet outil s’est depuis transformé en fonction de la rétroaction des producteurs pour devenir aujourd’hui un programme national.

Valeurs de référence

Lactanet publie annuellement des valeurs de référence en gestion de troupeau pour les six critères clés qui servent à l’attribution des points et au classement des troupeaux.

Valeurs de références pour la valeur du lait, la santé du pis, l’âge au 1er vêlage, l’intervalle de vêlage, la longévité et le pourcentage de vaches en lactation :

Valeurs de références de gestion par :


Valeurs de référence de reproduction par :

Valeurs de références pour la valeur du lait, la santé du pis, l’âge au 1er vêlage, l’intervalle de vêlage, la longévité et le pourcentage de vaches en lactation :


Valeurs de références de gestion par :


Valeurs de référence de reproduction par :

Valeurs de références pour la valeur du lait, la santé du pis, l’âge au 1er vêlage, l’intervalle de vêlage, la longévité et le pourcentage de vaches en lactation :


Valeurs de références de gestion par :


Valeurs de référence de reproduction par :

Valeurs de références pour la valeur du lait, la santé du pis, l’âge au 1er vêlage, l’intervalle de vêlage, la longévité et le pourcentage de vaches en lactation :


Valeurs de références de gestion par :


Valeurs de référence de reproduction par :

Valeurs de références pour la valeur du lait, la santé du pis, l’âge au 1er vêlage, l’intervalle de vêlage, la longévité et le pourcentage de vaches en lactation :


Valeurs de références de gestion par :


Valeurs de référence de reproduction par :

Six critères de performance du troupeau et les valeurs de référence

L’indice de performance du troupeau (IPT) utilise un système de pointage totalisant 1000 points qui sont répartis entre six critères de gestion différents. Les points sont attribués selon les critères suivants :

La valeur du lait représente la valeur monétaire moyenne des composants du lait pour la production réelle de toutes les vaches du troupeau selon les valeurs actuelles pour le lait et les composants. Les valeurs des composants utilisées sont un cumulatif des valeurs utilisées dans l’ensemble des provinces canadiennes à la fin de l’année en question. En procédant ainsi, les résultats de l’index peuvent être comparés à ceux des autres provinces. Un résultat pondéré est calculé lorsqu’un troupeau affiche à la fois des valeurs Holstein et races colorées. La valeur du lait par vache est un indicateur du revenu brut du troupeau. Une valeur du lait élevée est un moteur important de l’efficacité et, en définitive, de la rentabilité.

La valeur moyenne du comptage de cellules somatiques (CCS) pour votre troupeau au cours de l’année-cible. Le CCS moyen du troupeau est utilisé dans le calcul de l’Indice de performance du troupeau. Il est calculé à partir de tous les tests de CCS effectués dans les derniers 12 mois, tel qu’indiqué dans le rapport de CCS du contrôle laitier. Pour les troupeaux inscrits au contrôle laitier électronique (CLÉ), où aucun échantillonnage des vaches n’est effectué, les informations sur le CCS du lait de réservoir du troupeau sont utilisées. 

Le CCS est un indicateur d’infections et reflète la prévalence de la mammite de type clinique et subclinique, et constitue une mesure de la qualité du lait. La mammite entraîne une diminution de la production laitière et une augmentation des coûts. (Remarque : au moins la moitié de tous les tests de contrôle laitier effectués au cours de l’année civile doivent avoir fait l’objet d’une analyse du CCS pour qu’un troupeau reçoive un pointage pour le critère Santé du pis).

L’âge au premier vêlage est l’âge moyen (en mois) de toutes les taures du troupeau dont on connaît les dates de naissance et de vêlage et qui ont débuté leur première lactation dans les 12 mois précédents. Cet âge est une mesure de l’efficacité de la gestion des génisses, de leur croissance et de la reproduction de votre troupeau. Un vêlage précoce réduit les dépenses d’élevage des génisses

L’efficacité du troupeau correspond au pourcentage annuel moyen de toutes les vaches du troupeau qui sont en lactation (non taries) le jour du test. L’efficacité du troupeau est une mesure optimale où les résultats extrêmes (bas ou élevé) ne sont pas souhaitables. L’efficacité du troupeau permet de mesurer l’équilibre entre le nombre de jours en lactation maximal et une période de tarissement et un intervalle de vêlage raisonnables. Une efficacité optimale fournira aux vaches une lactation plus équilibrée et augmentera la production de lait quotidienne du troupeau. Une valeur se situant entre les 40e et 80e percentiles fournira un pointage plus élevé qu’une valeur extrêmement basse ou élevée.

Le calcul de la longévité se fait par le pourcentage annuel moyen de toutes les vaches du troupeau qui sont en lactation (non taries) le jour du test. L’efficacité du troupeau est une mesure optimale où les résultats extrêmes (bas ou élevé) ne sont pas souhaitables. L’efficacité du troupeau permet de mesurer l’équilibre entre le nombre de jours en lactation maximal et une période de tarissement et un intervalle de vêlage raisonnables. Une efficacité optimale fournira aux vaches une lactation plus équilibrée et augmentera la production de lait quotidienne du troupeau. Une valeur se situant entre les 40e et 80e percentiles fournira un pointage plus élevé qu’une valeur extrêmement basse ou élevée.

L’intervalle de vêlage est l’intervalle moyen entre les vêlages des vaches en deuxième lactation ou plus et qui ont vêlé dans la dernière année. L’intervalle de vêlage mesure le rendement de la reproduction, détection des chaleurs et fertilité du troupeau. Un intervalle plus petit permet au troupeau d’obtenir une production supérieure et d’accroître les revenus. Les troupeaux qui se situent dans les premiers 20 % se verront attribuer un pointage maximal.

Les données sont ensuite subdivisées par type de production : stabulation libre, stabulation entravée, traite robotisée et biologique. 

À propos du système de pointage

Des points sont alloués pour chacun des critères de gestion de chacun des troupeaux selon sa performance comparativement aux autres troupeaux au Canada. Pour chacun des critères, les troupeaux sont classés du premier au dernier, les premiers obtenant le plus de points. Le 99e percentile recevra 100 % des points disponibles ; le 98e percentile recevra 99 % des points disponibles et ainsi de suite jusqu’au premier percentile qui recevra 2 % des points disponibles.

Moyennes de production quotidienne

Disponible seulement en anglais, et pour un nombre limité de provinces.

Pour voir la production quotidienne moyenne actuelle et les donnée du comptage des cellules somatiques CCS (incluant les 4 dernières années), cliquez sur la province qui vous intéresse:

Veuillez noter que chaque page contient cinq onglets en bas à gauche qui vous permettront de naviguer entre les graphiques.

Publications annuelles

Les faits saillants sont publiés dans nos rapports annuels, qui présentent également des profils d’exploitations laitières qui se sont distinguées au classement des meilleurs troupeaux.

L’IPT : le « bulletin annuel » de votre troupeau

Chaque année, les clients admissibles de Lactanet qui sont inscrits au contrôle laitier reçoivent différents rapports résumant les performances de leur troupeau basé sur les critères de gestion. Les producteurs laitiers s’inspirent de ces précieuses informations tout au long de l’année, notamment celles qui se trouvent dans leur Indice de performance du troupeau et les valeurs de référence. 

Ce « bulletin annuel » reflète non seulement la performance de leur troupeau, mais il permet à chacun de ces producteurs de se comparer aux autres. Cette information est utilisée pour suivre les progrès, identifier les tendances, célébrer les réalisations, partager avec les conseillers et intervenant, identifier les points à améliorer, promouvoir l’excellence en gestion de troupeau, fixer des objectifs et participer aux programmes de reconnaissance. 

Vous pourriez aimer

Production et qualité du lait

Un programme de formations à votre image

Élevage des génisses

Pour partir du bon pied : l’importance des premières heures…

Élevage des génisses

Pour partir du bon pied : la désinfection du nombril