Un sommet pour les coûts de concentrés au robot

Les 105 fermes robotisées Holstein qui ont participées à nos ateliers « Maitriser mes coûts d’alimentation » à l’hiver 2021 nous ont fournis un portrait de leur marge alimentaire pour la période de janvier à février 2021.

Il faut dire qu’il y a beaucoup de variations entre chacune des fermes au niveau des concentrés, car chacun a sa recette ainsi que des prix de concentrés différents. Une partie des producteurs a fait le bon choix à l’automne 2020 en fermant des prix sur le tourteau de soya tandis que d’autres ont fonctionné avec le prix du jour en même temps que des variations de plus de 100 $/tonne entre janvier et mars 2021.

La ration fourragère a aussi influencé les résultats. Une ration avec beaucoup d’ensilage de maïs nécessite une bonne quantité de tourteau de soya ou supplément, des aliments qui étaient très dispendieux à l’hiver 2021.

Quels ont été les résultats?

Moyenne robot Top 20 % Top 20 % Top 20 %
(Janvier et février 2021) 105 fermes Marge sur coût de concentrés/ Hectolitre (hl) Marge sur coût de concentrés /kilo (kg) de gras Marge sur coût de concentrés /vache
Production lait, l/v/j 34,2 33,2 34,0 37,4
Gras, kg/v lait/j 1,43 1,42 1,41 1,56
Protéine, kg/v lait/j 1,12 1,10 1,12 1,23
Taux gras, kg/hl 4,19 4,29 4,14 4,16
Protéine, kg/hl 3,27 3,33 3,30 3,29
Ratio SNG/G 2,20 2,16 2,23 2,22
Résultats : $/hl
Valeur du lait 82,03 83,73 81,74 81,97
Coût des concentrés 15,31 12,52 11,90 14,27
Marge sur coût conc. 62,25 66,74 65,37 63,23
Résultats : $/kg
Valeur du lait 19,61 19,54 19,74 19,70
Coût des concentrés 3,66 2,92 2,88 3,43
Marge sur coût conc. 14,88 15,57 15,78 15,19
Résultats : $/vache
Valeur du lait 28,28 28,01 27,86 31,01
Coût des concentrés 5,28 4,20 4,06 5,44
Marge sur coût conc. 21,46 22,32 22,28 23,88
Résultats : Indicateurs
Coût conc, $/t 536 496 504 534
Ratio lait/conc. , kg/kg 3,71 4,12 4,38 3,93

Ces résultats proviennent du top 20 % des producteurs pour les trois marges que nous avons vu dans l’atelier de l’hiver 2021 soit la marge sur les coûts de concentrés par hl, par kg de gras et par vache. Les résultats sont assez semblables pour la marge sur coût des concentrés par hl et la marge sur les coûts de concentrés par kg de gras. Il n’y a pas beaucoup de différences dans la productivité des troupeaux et tous les deux produisent la même quantité de gras par vache. Donc, on a besoin du même nombre de vaches pour produire le quota.

Le groupe des top 20 % selon la marge sur le coût des concentrés par vache est le groupe qui la meilleure productivité. Évidemment, les marges par hl et par kg de gras sont plus basses que les deux autres groupes. Cependant, pour un quota constant, ce groupe requiert moins de vaches que les deux autres groupes pour produire son quota et réalise une économie sur les frais variables. 

Définir mes objectifs en matière de coût d’alimentation

Généralement, les producteurs voulaient avoir un constat global de la ferme versus la moyenne provinciale. Cependant, beaucoup voulaient avoir un peu plus de détails sur les concentrés qui étaient utilisés chez eux. Les questions ressemblaient à :

Est-ce que je paie trop cher pour ma moulée robot ? Est-ce parce que j’en donne trop que le coût à l’hl est élevé ? Ça ressemble à quoi les moyennes ? Est-ce que ce sont les concentrés qui fournissent la protéine qui me coûtent trop cher ?

Voici des moyennes qui ont été tirées du tableau des aliments de chacune des fermes. Il faut aussi se rappeler que le coût/tonne (t) et la quantité servie influence le coût / hl des aliments.

Aliments utilisés Prix ($/t) Coût ($/hl)
Grains (maïs sec, maïs humide, orge, blé, etc.) 256 2,42
Moulée robot 489 5,91
Protéines (supp. commerciaux, sous-produits, tourteau de soya, urée) 772 5,83
Tourteau de soya 652 2,66
Urée 833 0,17
Supplément démarrage (moulée glycérol, chrome, sucre, etc.) 1413 0,70
Gras (tous types de gras) 1849 1,29
Minéral (commercial et personnalisé) 1207 1,64
Minéral + bases (soda, sel, pierre à chaux, antitoxines, etc.)   1,87

La plupart des fermes utilisaient des grains dans leur alimentation et la quantité servie était variable. Beaucoup moins de grains sont utilisés avec des rations qui comportent une portion importante d’ensilage de maïs versus les rations qui n’en contiennent pas. La moulée robot est intéressante parce que presque toutes les fermes l’utilisent. Les variations de prix ne sont pas aussi larges que l’on pouvait penser. La variation moyenne est de 57 $/t. On peut dire que la valeur de 6 $/hl et moins est un bon objectif pour la moulée robot.

Pour les aliments qui fournissent la protéine, le coût moyen est semblable à la moulée robot et on peut dire aussi que l’objectif serait de viser un coût moyen de 6 $/hl et moins. C’est certain que cet objectif sera plus difficile à atteindre pour les producteurs qui utilisent de l’ensilage de maïs.

Plusieurs fermes, soit 36 % utilisent un aliment de démarrage qui contient du glycérol, chrome, sucres ou énergie. C’est une stratégie intéressante dans les cas où on a plusieurs vaches qui font de l’acétonémie clinique ou subclinique. On sait aussi que les robots favorisent un départ rapide en lait et la prévalence de l’acétonémie est 1,4 x plus élevée que les autres systèmes de traite. Donc, le montant de 0,70 $/hl est une stratégie intéressante car cela diminue les cas d’acétonémie et permet d’atteindre de meilleurs pics en lait. On doit donc évaluer cette stratégie sur deux tableaux, soit la production de lait et la santé du troupeau.

Quelques fermes utilisaient un aliment qui contient du gras pour combler les besoins en énergie et le coût moyen était de 1,29 $/hl. Le coût moyen des minéraux commerciaux et formules personnalisées était de 1,64 $/hl. Plusieurs fermes utilisent aussi des bases minérales comme du bicarbonate, pierre à chaux, sel, antitoxines et autres ajouts. Quand on rajoute le coût de ces bases aux minéraux commerciaux, on arrive avec un coût moyen de 1,87 $/hl pour les besoins totaux en minéraux.

Certaines fermes vont choisir de ne pas acheter de minéraux en sacs ou de ne pas brasser eux même leur minéral et ils vont opter pour inclure le minéral dans le supplément en vrac. Alors on devrait viser un coût moyen inférieure à 7,70 $/hl (5,83 $/hl + 1,87 $/hl) pour une combinaison de protéine et minéral dans les mêmes aliments.

2021, un début d’année hors du commun pour le prix des intrants

C’est certain que ces coûts ont été faits dans une période où le prix des concentrés étaient très élevés. Espérons que les coûts vont revenir à des niveaux plus normaux. À ce moment-là, il faudra être plus exigent sur les coûts d’alimentation que l’on vise.

Merci aux producteurs qui ont participés à ces rencontres et qui nous ont partagés leurs coûts de concentrés.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Par Gervais Bisson, agr.
Diplômé en agronomie de l’Université Laval, Gervais cumule un bagage de plus de 22 ans d’expertise en alimentation des bovins laitiers avant de se joindre à notre équipe. En tant qu’expert en production laitière - robots de traite, il contribue activement comme expert conseil et auteur à l’avancement de l’industrie de la production laitière.
Par Catherine Cross agr.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *