Résumé de la Session ouverte de l’industrie : octobre 2022

La Session ouverte de l’industrie (OIS) de Lactanet, qui a traditionnellement lieu avant chaque réunion du Conseil d’évaluation génétique, vous donne l’occasion de recueillir l’information la plus récente sur les évaluations génétiques et génomiques transmise directement par l’équipe de la génétique et de faire part de vos commentaires. La plus récente Session ouverte de l’industrie a couvert des sujets liés à la santé des onglons, à la durabilité, au pourcentage de la race et à la future publication des évaluations des vaches. 

Un résumé de chaque sujet traité à l’OIS est présenté ci-dessous.

Augmentation des données et de la précision des évaluations de la Santé des onglons

Les évaluations en une seule étape de la santé des onglons chez les Holstein ont d’abord été introduites en décembre 2018 et utilisaient des données fournies par les pareurs. Le nombre actuel de pareurs fournissant des données est toutefois encore limité. Pour augmenter le volume de données dans ces évaluations génétiques, des renseignements comparables sur la santé des onglons provenant de DairyComp peuvent être utilisés.

Les données combinées entraînent une hausse de 61 % du nombre de relevés et une hausse de 104 % du nombre de vaches génotypées, ce qui est utile dans les évaluations en une seule étape. Le volume accru de données de DairyComp entraîne aussi une augmentation importante de la fiabilité de la Santé des onglons pour les taureaux officiels et les vaches génotypées. Surveillez leur mise en œuvre en avril 2023!

Durabilité

La durabilité sera au centre des efforts de Lactanet au cours des prochaines années. Du point de vue de la génétique, cela inclut les évaluations actuelles de l’Efficience alimentaire ainsi que celles de l’Efficience du méthane prévues en avril 2023.

Inclusion de l’Efficience alimentaire dans l’IPV et Pro$

Les évaluations de l’Efficience alimentaire de Lactanet ont été introduites en avril 2021 dans la race Holstein. Comme annoncé plus tôt cette année, ces évaluations incluront des données de deuxième lactation qui seront ajoutées aux valeurs d’IPV et de Pro$ à compter de décembre 2022. La combinaison de la première et de la deuxième lactation entraînera une augmentation de 30 % de l’Efficience alimentaire chez les vaches avec des données d’ingestion alimentaire et des génotypes, favorisant une meilleure prédiction de l’efficience à vie. Chez les taureaux éprouvés dans la base génétique, les changements à l’Efficience alimentaire varieront avec l’ajout de données de deuxième lactation, suscitant principalement une hausse ou une baisse maximale de 5 points de VÉR. L’ajout de l’Efficience alimentaire aux indices de sélection nationaux, soit l’IPV et Pro$, entraînera aussi un certain reclassement parmi les meilleurs animaux. Demeurez à l’affût des détails supplémentaires en novembre.

Sélection génétique en vue de la réduction des émissions de méthane

Alors que le changement climatique devient une préoccupation mondiale croissante, chaque secteur doit faire sa part pour réduire son empreinte carbone. Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) se sont engagés à atteindre la carboneutralité dans les fermes laitières d’ici 2050 et la contribution de Lactanet à ces efforts inclura l’évaluation génomique de l’Efficience du méthane. 

La sélection en vue de la réduction des émissions de méthane, sans affecter négativement les niveaux de production laitière, apportera une solution permanente et cumulative pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Lactanet utilise des données de spectroscopie infrarouge moyen (MIR) du lait pour prédire les émissions de méthane. L’évaluation génomique en une seule étape du méthane prédit et du lait corrigé pour l’énergie entraînera une Valeur d’élevage relative (VÉR) pour l’Efficience du méthane, permettant aux producteurs de sélectionner en vue de la réduction des émissions de méthane sans sacrifier les caractères de production.

Développement et application de valeurs de « pourcentage de la race »

En vertu de la Loi sur la généalogie des animaux du Canada, les associations de race assignent un code de pureté à chaque animal enregistré conformément aux règlements administratifs respectifs. Compte tenu de l’évolution des règlements administratifs et du nombre accru d’accouplements entre les races laitières, Lactanet a reçu des demandes des partenaires de l’industrie visant à appliquer un niveau de pureté minimal pour que les animaux :

  1. soient admissibles aux listes des meilleurs animaux basées sur des évaluations génétiques et
  2. aient une lactation publiable et soient inclus dans les moyennes du troupeau pour la production.

Le Conseil d’évaluation génétique et le Comité des normes de l’industrie recommandent que Lactanet élabore et mette en œuvre le calcul d’une valeur de « Moyenne de la race » pour répondre à ces demandes. Lactanet continuera de travailler à finaliser les résultats et les règles de chaque race avant de consulter les associations de race. 

Une mise en œuvre officielle se fera, individuellement dans chaque race, au cours des prochains mois et en 2023.

Future publication proposée pour les évaluations des vaches

La future publication proposée pour les évaluations des vaches a d’abord été présentée en juin 2022 et a été appuyée par le Conseil d’évaluation génétique de Lactanet. Lactanet a actuellement deux séries d’évaluations des vaches pour les indices officiels et les indices de gestion des caractères de production, qui visent chacune des objectifs différents.

Lactanet entrevoit deux possibilités à la modification des évaluations des vaches. Premièrement, la révision des critères actuels pour désigner les évaluations de la production des vaches comme étant officielles. Cela ferait en sorte que toutes les vaches dont les lactations sont publiables aient également des indices de production officiels, et que chaque vache ait une évaluation de la production qui est mise à jour mensuellement.

La deuxième possibilité est l’introduction de services d’évaluation génomique pour les femelles non inscrites au livre généalogique au Canada en offrant une évaluation génomique canadienne comme alternative à un achat des États-Unis. Il est prévu que ces changements suivront les changements aux lactations publiables qui entreront en vigueur en janvier 2023.

Pour plus de renseignements, incluant les documents de présentation, veuillez consulter notre page Session ouverte de l’industrie virtuelle, et assurez-vous de vous joindre à nous lors de la prochaine session!

Partager

Par Hannah Sweett, Ph. D.
Hannah a découvert sa passion pour l'agriculture pendant ses études de premier cycle à l'Université de Guelph et grâce à son expérience professionnelle dans l'industrie laitière. Elle est titulaire d'un B.Sc. en biologie moléculaire et génétique ainsi qu’un doctorat en génétique animale axé sur l'amélioration génétique de la fertilité des bovins laitiers.