Les principes de l’alimentation de précision à la portée de tous

Il y a à peine dix ans, l’alimentation de précision semblait réservée aux centres de recherche : il s’agit de donner à une vache exactement ce dont elle a besoin, ni plus ni moins. Bien que cette définition soit encore vraie pour de nombreuses entreprises, l’alimentation de précision continue d’évoluer: notre compréhension de ses principes et leurs applications évolue également.

Connaître la quantité de nourriture à distribuer : soyez plus durable... et plus rentable

Plus récemment, des changements dans notre compréhension de l’alimentation de précision l’ont rendue non seulement plus complète, mais avec des principes de base plus accessibles.

Avec les coûts d’alimentation représentant la dépense la plus importante de votre exploitation laitière (en moyenne 55 % des dépenses de la ferme!), il va de soi que c’est l’un des meilleurs endroits pour appliquer des techniques de précision afin de réduire le gaspillage inattentif. Bien que l’alimentation de précision ne puisse pas être appliquée à toutes les vaches de toutes les exploitations, le principe même repose sur une méthode de base qui peut s’appliquer à n’importe quelle ferme, quelle que soit sa taille ou sa localisation :

Suivi des intrants, des refus et des progrès

Pour certains, cela peut sembler simple, pour d’autres, un peu moins. Vous êtes probablement capable de citer le pedigree d’une vache sur sept générations, ainsi que tous ses descendants, ses distinctions ou ses tendances en matière de composants, mais pouvez-vous en dire autant de vos apports alimentaires jour après jour ? Le choix des aliments et des additifs de la ration est aussi important que les suivis de la santé du troupeau.

Si vous ne pouvez pas le mesurer, comment pouvez-vous le gérer ?

Les cahiers de notes et les fiches d’alimentation sont utiles pour l’aspect quotidien de la gestion de l’alimentation, considérez que l’aide informatisée est un autre moyen fantastique de suivre les données, non seulement à court terme, mais aussi à long terme—et la plupart des logiciels suivent automatiquement vos tendances. L’utilisation d’un logiciel pour enregistrer les données peut aider à faciliter le processus et à conserver toutes les données en un seul endroit, quelle que soit leur provenance.

Pensez aux logiciels

Lorsque l’on fait de la compilation de données, il est important d’avoir un moyen d’organiser les informations de manière utile et d’identifier les actions à prendre avec les résultats observés. Ce qui est bien avec les logiciels, c’est que l’analyse et l’organisation sont normalement intégrées comme une fonction clé de la plupart des programmes.

Ainsi, vous pouvez rapidement identifier les problèmes (même les plus petits) avant qu’ils ne deviennent trop gros, comme la perte des matières sèches ou d’ingrédients lorsque les vaches trient leur RTM. Cela peut également vous permettre de suivre facilement les progrès réalisés au fil du temps, notamment en les comparant à vos données du contrôle laitier. Vos conseillers Lactanet peuvent également utiliser ces données, que ce soit par enclos, par groupe ou par animal, si les options le permettent.

Ce qui est merveilleux c’est que, contrairement aux routines d’alimentation de précision du début des années 2000, les logiciels peuvent devenir un complément facile et fiable pour presque toutes les opérations. Vous pouvez les utiliser pour mettre en place des pratiques clés en alimentation comme le suivi des refus, par exemple. De plus, vous pourrez le faire par enclos ou par groupe. C’est plus facile et ça vous évite de devoir tout garder en mémoire ou de le noter dans un bloc-notes.

On s'en sort avec un peu d'aide des données !

Alimenter avec précision et augmenter les composants du lait, tout en réduisant les refus, sont des objectifs que les exploitations laitières peuvent atteindre aujourd’hui. Il s’agit d’utiliser les données générées par la technologie que vous disposez à la ferme. La toute première étape, qui constitue la base de l’alimentation de précision, consiste à collecter efficacement vos données et à mesurer leur évolution. C’est quelque chose que tout le monde peut faire.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Par Juno Hartley
Conseiller en transfert du savoir