Diminution collective de la production: solutions pour relever le défi à la ferme

Afin de diminuer vos livraisons de lait à court terme, voici quelques pistes de solution à évaluer selon votre propre situation.

1. Planifier la production à court et plus long terme

  • Calculer la production à viser au jour le jour pour votre troupeau
  • Prévoir les vêlages à venir et les besoins de lait;
  • Vérifier le nombre de taures qui entreront dans le troupeau prochainement et dans les mois à venir;
  • Vérifier l’inventaire des animaux : nombre de vaches en lait, nombre de vaches taries et taures.

2. Tarir les vaches d’avance

  • Vérifier si on veut tarir la vache ou la réformer selon les besoins de la ferme;
  • Tarir rapidement toutes celles qui produisent peu de lait (moins de 20 kg);
  • Si  on doit tarir des vaches avec une production élevée :
    • couper l’apport en protéine
    • changer ces vaches de place
    • NE PAS couper l’eau
    • s’assurer de ne pas avoir d’excès d’énergie pendant la période de tarissement
    • évaluer l’intérêt d’utiliser des bolus de rumensin avec votre vétérinaire

3. Donner du lait entier aux veaux

  • Important d’assurer la constance dans la composition (composants et CCS) et la température du lait servi;
  • Privilégier le lait de réservoir et éviter le lait de vaches malades (ex. mammite et leucose);
  • Pour les nouveaux-nés: utiliser du lait entier tout de suite après le colostrum et le lait de transition;
  • Pour les veaux déjà alimentés avec du lait en poudre: mélanger moitié-moitié avec du lait entier pour 4-5 jours et ensuite passer au lait entier à 100%;
  • Sevrer les veaux plus tard : suivre votre plan d’alimentation lactée et continuer avec 6L/jour pour le troisième mois.

4. Revoir la pertinence des additifs alimentaires utilisés pour augmenter le lait ou les composants

5. Tarir les vaches dont la réforme est déjà prévue*

  • Tarir et garder les vaches à la ferme, en s’assurant qu’elles soient en bonne condition de santé et de chair
  • Étaler les envois à l’encan et contacter le transporteur ou l’encan avant de préparer le départ de vaches, pour valider qu’elles pourront être vendues

6. Pour les troupeaux à 3 traites/jour, diminuer la fréquence de traite:

  • Pour les vaches en milieu-fin de lactation : arrêter la traite “de nuit” (vérifier l’engorgement du pis si l’écart entre les 2 traites est grand);
  • Pour un troupeau complet : sur quelques journées, espacer l’intervalle de traite.

7. Revoir l’alimentation du groupe 2 ou des vaches de 150-200 jours en lactation et plus

  • Revoir la pertinence des additifs utilisés pour augmenter le lait ou les composants;
  • Réduire l’apport en protéine.

N’hésitez pas à faire appel à un conseiller Lactanet pour vous accompagner dans le choix des solutions qui conviennent à votre situation. Nous avons à coeur de vous aider à répondre à cet effort collectif tout en minimisant l’impact sur votre entreprise.

Nos services-conseils sont disponibles à tous les producteurs et nous nous adapterons à votre besoin.

Informez-vous auprès de notre Service à la clientèle.

*Selon les recommandations des Producteurs de bovins du Québec, en raison des opérations d’abattage affectées par la Covid-19.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on email