Nettoyage et désinfection : c’est quoi déjà la différence?

Avec les événements des deux dernières années, chacun d’entre-nous sommes plus familiers avec les mesures sanitaires. On vous a incité à vous laver les mains et à désinfecter les surfaces et les objets avec lesquels vous entriez en contact, d’abord pour vous protéger, mais aussi pour éviter la propagation de germes ou de pathogènes. Ces mêmes concepts s’appliquent en biosécurité dans le contexte de la ferme laitière.

Vous le savez, un nettoyage et une désinfection appropriés sont de mise pour éviter la propagation de pathogènes d’une ferme à l’autre. Le nettoyage et la désinfection sont des termes qui peuvent sembler interchangeables, mais qui en réalité, ne le sont pas. C’est quoi déjà la différence?

Nettoyage

L’objectif du nettoyage est d’enlever les saletés et les matières organiques des surfaces et des objets avec de l’eau ou du savon. Le nettoyage permet aussi de réduire la quantité de germes sans nécessairement les tuer. C’est dans cette optique que le nettoyage sera soutenu par une désinfection. Prenons comme exemple le lavage des mains. On utilise de l’eau et du savon pour retirer physiquement les saletés et réduire la quantité de germes, mais il demeure toujours une faible quantité de germes sur les mains. La surface de vos mains est alors propre. Le même concept s’applique au nettoyage de vos bâtiments, outils de travail, etc.

Désinfection

En contrepartie, l’objectif de la désinfection est de tuer les germes avec des produits désinfectants. Idéalement, la désinfection doit être précédée d’un nettoyage pour optimiser l’efficacité du désinfectant. Pensez à la désinfection des bottes à la ferme. On utilise un produit désinfectant approuvé pour cet usage pour inactiver les agents pathogènes qui se retrouvent sur la surface. La surface de vos bottes est alors stérile.

En conclusion…

Le nettoyage et la désinfection vont main dans la main dans l’optique d’une biosécurité efficace. La mise en place de ces bonnes pratiques sera bénéfique pour la santé de votre troupeau… et pour votre portefeuille. C’est le meilleur moyen pour protéger votre troupeau, mais aussi pour éviter la propagation d’agents pathogènes dans votre voisinage et ailleurs!

Ressource :

Agence cannadienne d’inspection des aliments. (2013). Biosécurité pour les fermes laitières canadiennes : Norme nationale. https://inspection.canada.ca/DAM/DAM-animals-animaux/STAGING/text-texte/terr_biosec_dairy_standards_1360169547274_fra.pdf

Partager

Par Elouise Molgat, D.M.V.
Vétérinaire conseil