Se relever les manches encore une fois

L’année 2018 n’a pas été de tout repos pour les producteurs de lait de chèvre du Québec. Ceux-ci ont vécu énormément d’incertitudes face aux volumes qui allaient être octroyés pour 2019.

Les plus importants transformateurs ont menacé de cesser leurs approvisionnements en lait de chèvre du Québec et ce, pour plusieurs raisons. Les producteurs se sont relevés les manches avec l’aide des intervenants du milieu pour résoudre cette problématique. L’incertitude a été levée pour 2019, mais demeure entière pour 2020. Le travail n’est pas terminé. Dans ce contexte et avec les exigences de plus en plus grandes des consommateurs et transformateurs, les producteurs se doivent d’être toujours plus efficaces. 

Malheureusement, avec le climat d’incertitude, le nombre de troupeaux caprins effectuant du contrôle laitier a pris un léger recul par rapport à la dernière année. Les troupeaux sont par contre plus imposants, avec un nombre moyen de chèvres adultes ayant augmenté de 12 %. En termes de production laitière, les performances ont également légèrement décliné. En effet, dans la dernière année, la productivité par chèvre a diminué de près de 5 %. Si on observe les 5 dernières années, les producteurs sous contrôle laitier ont tout de même réussi à obtenir un gain de productivité d’environ 8 %. Il est important de savoir que ceux-ci produisent environ 80 % plus de lait que la moyenne des producteurs caprins québécois. 

Une autre preuve que, utilisé judicieusement, le contrôle laitier est un outil incontournable pour obtenir une production laitière accrue ainsi qu’un meilleur revenu provenant de la vente de lait. La qualité ainsi que la composition du lait sont, quant à elles, demeurées relativement stables.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Par Caroline Brunelle, agr.
Référence en production caprine au Québec, elle apporte son expertise technique aux producteurs laitiers caprins qui font face à de grands défis dans ce secteur agricole marginal en développement. Conférencière et formatrice, elle a aussi participé à l’élaboration de plusieurs outils pratiques pour les producteurs tels que le Guide d’élevage de la chevrette laitière.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *